sommaire

http://ww3.ac-creteil.fr/Ecoles/93/paulbertvaujours/


web.0930707n@ac-creteil.fr


directeur de la publication:

madame l’inspectrice de la  circonscription de Coubron, Montfermeil, Vaujours

secrétaire de rédaction:

Yann Bloyet

mise à jour 

février   2009

Ce film japonais a été réalisé par Isao Takahata.


Il y a une symphonie de Beethowen.

4 amis d Goshu sont venus pour l’aider. Le tanuki est venu l’aider pour le rythme, le chat pour lui apprendre  à se mettre en colère, la souris pour apprendre à partager sa musique avec les autres et enfin son ami le coucou lui a appris la justesse des notes.


A la fin, c’était très joli, tout le monde s’est levé et a applaudi mais je n’ai pas compris pourquoi le maestro a pleuré, je n’ai pas compris cela.

Et aussi je n’ai pas aimé quand il rigolait tout le temps.


Quand le chat est venu, il était très agité, on aurait dit qu’il dansait mais en fait non, il n’aimait pas la musique parce qu’il jouait trop faux. Tout le monde rigolait mais moi je ne trouvais pas cela marrant. C’est vrai, cela faisait très mal aux oreilles.


La couleur était très sombre quand il jouait de la musique.


Beethowen était très en colère quand il jouait de la musique et aussi quand Goshu joue parce que:


  1. -il n’est pas en rythme

  2. -il n’est pas dans la bonne émotion

  3. -il partage la musique qu’avec lui-même

  4. -et enfin, ses notes ne sont pas justes.


Tous ces animaux vont lui apprendre cela.


Il y a trois parties:


  1. -la première, il n’arrive pas à jouer

  2. -la deuxième les animaux lui apprennent

  3. -et la troisième il a été applaudi par tout le public.


                        Ruham




A la fin il y avait un concert, le public était étonné. Le maestro de Goshu lui a demandé de jouer tout seul, les spectateurs l’écoutaient attentivement. Le titre du morceau était “la chasse du tigre indien”. Tous les spectateurs ont applaudi très fort.


Il s’entraîne toute la nuit, il dort quand le soleil se lève.


Le premier animal qui est venu voir Goshu est le chat.

Le chat lui a appris la colère car Goshu ne jouait pas les notes fortes mais Goshu n’a pas voulu l’écouter.


La souris lui apprend l’émotion des autres.

Pendant l’orage on a entendu

la 6me symphonie  Pastorale de Ludwig von Beethowen.